NATURACTIS Actif par nature

L'implant Naturactis est destiné au traitement de l'édentation partielle ou complète tant au maxillaire qu'à la mandibule. Il permet une implantation dans le plus grand nombre d'indications, tout particulièrement, pour des chirurgies post extractionnelles ou pour des sites présentant une densité osseuse faible. Les implants seront situés en position sous-crestale permettant d'appréhender au mieux une restauration esthétique avec une gestion adaptée de l'espace biologique.

Indications

• Chirurgies post-extractionnelles
• Mise en charge immédiate
• Convient particulièrement aux zones à faible densité osseuse

Format réduit : gain de place sur le champ stérile et dans l’autoclave.
Parfaite lisibilité des séquences de forage :
– présentation des instruments dans l’ordre d’utilisation,
– marquages fléchés
– codification couleur des plugs selon les diamètres d’implants à poser.

Inclinables pour une meilleure visibilité des instruments lors de la chirurgie.

TROUSSE DE CHIRURGIE COMMUNE

Cette trousse offre tous les instruments nécessaires à la réalisation du protocole chirurgical et à la gestion de toutes les densités osseuses pour toutes les longueurs et tous les diamètres des implants Naturall+ et Naturactis.

MINI TROUSSE DE CHIRURGIE

Cette trousse simplifiée offre une sélection d’instruments nécessaires à la pose des implants Naturactis de 6 à 14 mm de longueur.

Connexion unique et commune aux implants Natea+ et Naturall+

Connexion conique hexagonale interne
– Étanchéité du joint prothétique.
– Stabilité de l’assemblage implant/pièce prothétique.
– Précision de l’orientation des éléments prothétiques.

Connexion commune aux implants Naturall+, Natea+
– Rationalisation des stocks de pièces prothétiques pour une simplification de la gestion des pièces entre le cabinet et le laboratoire.

Connexion unique pour tous les diamètres
– Le choix de la plateforme gingivale n’est pas conditionnée par le choix du diamètre d‘implant.

1 gamme prothétique commune et 4 plateformes prothétiques
– Simplification du plan de traitement, des chirurgies et des constructions prothétiques.

Positionnement sous-crestal ou juxtacrestal

  • Permet d’appréhender au mieux la restauration esthétique.
  • Émergence switching.

Microfilet synchrone avec le filet principal

  • Microfilet synchrone avec le filet principal pour ne pas arracher l’os cortical
  • Stabilisation de l’os cortical.
  • Optimisation de l’ancrage primaire.
  • Plus grande résistance aux charges axiales.
  • Diminution des contraintes de cisaillement à l’interface os/implant.

Double filet asymétrique

  • Répartition homogène des forces masticatoires.
  • Excellente stabilité primaire dès la mise en place de l’implant.
  • Diminution de l’échauffement de l’os et du temps d’insertion.

Protrusion centrale entre les filets

  • Augmente de 15% la surface de contact avec les tissus osseux.
  • Facilite l’ostéogénèse.
  • Active la reconstruction cellulaire.

Conicité

Une légère conicité inversée du col pour l’implantation dans les crêtes étroites
– Diminution de la pression sur l’os cortical : le corps de l’implant joue le rôle d’ostéotome.
– Facilité la mise en place de l’implant même en cas de sous forage.

Un corps d’implant cylindro-conique
– Optimisation de l’implantation à proximité des racines courbes.
– Optimisation de la stabilité primaire.
– Limite la compression apicale.

Apex à lames profondes

  • Idéal pour les situations d’extraction-implantation.
  • Meilleur contrôle de l’axe d’insertion recherché.
  • Départ des filets à l’extrémité sous forme de lame pour une grande capacité auto-taraudante de l’implant.

État de surface STAE® éprouvé

  • Microsablage à l’oxyde de titane
  • Mordançage aux acides nitriques et fluorhydriques.
  • 23 ans de recul clinique.

Prise directe de l’implant au mandrin

  • Gain de temps durant la chirurgie
  • Meilleure visibilité du niveau de pose et de l’orientation de la connexion
  • Hauteur gingivale renseignée